21/01/2014Les nanomatériaux : de l’infiniment petit, à l’infiniment vigilant

Les nanotechnologies ouvrent à l’industrie des perspectives nombreuses et variées. L’émergence de ces nouvelles technologies et la prise en compte des nanomatériaux (particules ultra-fines) lors de certains procédés industriels mènent à se poser la question des risques encourus lors de l’exposition professionnelle.

Définition d’un nanomatériau

Un nanomatériau est une substance fabriquée intentionnellement à l’échelle nanométrique, contenant des particules, libres, sous forme d’agrégat ou sous forme d’agglomérat, qui présentent une ou plusieurs dimensions externes se situant entre 1 et 100 nanomètres.
A de telles dimensions, la matière acquiert des propriétés inattendues et souvent totalement différentes de celles des matériaux à l’échelle micro ou macroscopique. Il convient alors de les considérer comme de nouvelles substances chimiques.
echelle nanomatériaux

 Où les trouve-t-on ?

Beaucoup de secteurs d’activités sont concernés : l’automobile (capteurs, pneus), la construction (vernis, peinture, ciment), la pharmacie (médicament), la cosmétique (maquillage), la chimie (fibres textiles synthétiques), l’agroalimentaire (emballage).

Un exemple concret

Le dioxyde de titane est l’un des pigments minéraux synthétiques le plus utilisé à travers le monde depuis les années 20. Incorporé dans les ciments, il leur confère des propriétés autonettoyantes. Il est également utilisé dans les crèmes solaires en tant que filtre ultraviolet.

Un grand pouvoir de diffusion dans l’organisme

Les nanomatériaux possèdent des effets spécifiques différents des mêmes particules à l’échelle macrométrique et donc une meilleure réactivité et une plus grande toxicité. Ceux-ci sont capables de passer les barrières biologiques et des particules inhalées peuvent donc migrer vers différents sites de l’organisme. A travers le poumon, ils peuvent rejoindre le sang et ainsi atteindre différents organes, notamment les plus irrigués comme le cœur et le foie. Ils peuvent également traverser la muqueuse nasale et être transportés vers le système nerveux central. Des processus d’irritations respiratoires peuvent également survenir en cas d’accumulation dans les parties profondes du poumon.

Réglementation

Deux décrets parus le 17 février 2012 et un arrêté paru le 6 août 2012 précisent les modalités d’application de la loi du 12 juillet 2010. Cette loi, entrée en vigueur le 1er janvier 2013, oblige les entreprises produisant, distribuant et important des substances à l’état nanoparticulaire au-delà de 100 grammes par an et par substance à déclarer l’identité, les quantités, les usages et les dangers à l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail).

Signalisationlogo Nano 24x22cm 150dpi RVB

L’INRS propose un pictogramme de signalisation des nanomatériaux. Il peut être utilisé sur un panneau d’avertissement pour indiquer la présence de nanomatériaux dans un local de travail (atelier, laboratoire…) mais aussi sur les équipements de travail, les poubelles ou les armoires de stockage. Lien

Comment s’en protéger ?

Dans le cas de faibles ou courtes expositions, un appareil filtrant tel qu’un demi-masque ou un masque complet équipé de filtres P3 (filtres à particules de niveau 3) est recommandé. Pour plus de confort, un appareil à ventilation assistée équipé de filtres P3 peut être utilisé.
En cas d’expositions importantes en durée ou concentration, un appareil à adduction d’air comprimé est recommandé.
L’utilisation de combinaisons jetables en fibres de polyéthylène non tissées induit une protection plus importante par rapport aux vêtements en coton, papier, polypropylène. Le port de gants est fortement recommandé.
La ventilation reste le moyen privilégié d’assainissement d’air avec une aspiration localisée au plus près de la source d’émission équipée de filtres HEPA (filtres à air à haute efficacité) et complétée par une ventilation générale performante.

Exposez-nous votre problématique, votre question*

*champs obligatoires

Vous êtes

Nom de votre société

Adresse

Nom*

Prénom*

Téléphone*

Email*

Saisissez le code : captcha

Les informations recueillies via ce formulaire sont enregistrées par le SISTEL et ne sont utilisées que pour nous permettre de répondre à votre demande spécifique et suivre les échanges entre vous et le SISTEL. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées à notre service client. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en nous contactant comme stipulé dans notre page présentant notre politique de confidentialité.