26/02/2014Evitez-vous la gale… ère, une maladie qui touche tous les milieux professionnels

La gale humaine (différente des gales animalières) est causée par un parasite d’un demi-millimètre dont la femelle creuse des petits sillons sous la peau pour y déposer ses œufs.

Symptômes

Démangeaisons sévères (surtout nocturnes) accompagnées de lésions cutanées (principalement localisées au niveau des plis : interdigitaux, poignets, coudes, aisselles, ceinture, organes génitaux…)
La gale est une maladie non immunisante, une ré-infestation est toujours possible.

Transmission160_F_8866278_mqP38uii8smAP9A3MW7oVY1lMb1aIH5v[1]

  • contact direct d’un sujet à l’autre : peau à peau
  • contact indirect (linge de corps, de toilette, literie…)

La dissémination du parasite est favorisée par la vie en collectivité.
La transmission est directement proportionnelle à la quantité des parasites présents et à la durée du contact.
Le sujet est contagieux pendant la période d’incubation (de 1 à 6 semaines), et ne l’est plus après 3 jours de traitement dans la majorité des cas.

Survie du parasite

  • limitée à l’extérieur de l’hôte : jusqu’à 3 jours en milieux chauds et humides pour les parasites adultes
  • destruction en quelques minutes par lavage à 60°c ou plus
  • destruction par produits acaricides en quelques heures
  • solutions hydro-alcooliques inefficaces

Conduite à tenir face à un cas avéré160_F_61182643_MiqKzBZLseO3NrrnmUa0WZLTJZg71mIE[1]

  • prise en charge du sujet atteint par son médecin traitant
  • mesures d’hygiène additionnelles et information des salariés dans les milieux de soins et d’aide à la personne plus particulièrement
  • information au médecin du travail qui vous donnera des conseils adaptés à la situation

La gale n’est pas une maladie grave, par contre un traitement adapté est indispensable pour en guérir et éviter toute propagation.

Bon à savoir :

Pas de risque de contamination par le biais de surfaces froides et inertes telles que la vaisselle, le matériel de bureau, le téléphone…

Démarche médico-légale

En France, la gale n’est pas à déclaration obligatoire.

Le signalement de cas de gale à l’autorité sanitaire, l’Agence régionale de santé (ARS), peut être effectué en fonction du contexte, en distinguant les cas communautaires et les cas survenant dans les établissements sanitaires.

En milieu de soins, il est nécessaire de procéder à une déclaration en tant que maladie professionnelle, réparation au titre du Tableau n°76 de maladies professionnelles.

Pour plus d’informations :

Fiche Eficatt (Exposition fortuite à un agent infectieux et conduite à tenir en milieu de travail) de l’INRS et
Recommandations du Haut Conseil de la Santé Publique

 

 

Exposez-nous votre problématique, votre question*

*champs obligatoires

Vous êtes

Nom de votre société

Adresse

Nom*

Prénom*

Téléphone*

Email*

Saisissez le code : captcha

Les informations recueillies via ce formulaire sont enregistrées par le SISTEL et ne sont utilisées que pour nous permettre de répondre à votre demande spécifique et suivre les échanges entre vous et le SISTEL. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées à notre service client. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en nous contactant comme stipulé dans notre page présentant notre politique de confidentialité.