11/01/2018Démarche de prévention dans le secteur médico-social

CONTEXTE GÉNÉRAL : POURQUOI CETTE DÉMARCHE ?

Le secteur sanitaire et social connait depuis plusieurs années de profonds changements : de nouveaux décrets et textes réglementaires, de nouveaux matériels et protocoles, des prises en charge de patients de plus en plus dépendants et des exigences croissantes des bénéficiaires, imposant de nouvelles contraintes demandant une forte et rapide adaptation des structures et des salariés. Malgré tout, ce secteur reste pourvoyeur d’emplois.

Dans ce contexte, plusieurs études ont mis en évidence une multitude de risques liés à l’activité du secteur, présentant de fortes prévalences, comme ceux relatifs :

  • à l’organisation du travail (interruptions des tâches, imprécisions des missions confiées, peu d’anticipation sur la planification des tâches, horaires atypiques, travail le week-end / jours fériés, variabilité de l’activité, …),
  • aux risques psychosociaux (exigences émotionnelles fortes, multiplicité des tâches, relationnel parfois difficile avec le bénéficiaire ou la famille, manque de reconnaissance, injustice organisationnelle, manque d’aide et d’appui de la part des collègues et/ou de la hiérarchie, management peu participatif,…),
  • aux risques liés à l’environnement physique de travail (travail debout avec déplacements, gestes répétitifs, matériel inadapté, port de charges lourdes, bruit, chaleur, mauvaises conceptions des espaces de travail,…) et
  • à diverses expositions (agents biologiques, produits chimiques,…).

Ces risques peuvent engendrer diverses atteintes :

  • Au niveau individuel (santé) : aussi bien physique (troubles musculosquelettiques, troubles digestifs,…) que psychique (troubles du sommeil, de l’attention, anxio-dépressifs,…).
  • Au niveau collectif : La relation de travail entre salariés, avec le(s) managers, avec les bénéficiaires, usagers,… (tensions, reconnaissance, violences, perte de la solidarité au travail,…).
  • Au niveau de l’entreprise : impact sur la performance des différentes structures et ils entrainent des coûts directs et indirects élevés tels que l’augmentation de l’absentéisme et du turn-over, les difficultés de remplacement du personnel, un taux de gravité et de fréquence des accidents du travail élevés, etc.

En région Centre – Val de Loire, ces constats ont été confortés par des analyses qualitatives et quantitatives : données de terrain issues des informations recueillies en entretiens ou lors d’interventions en entreprises, échanges entre préventeurs de la région, données régionales de sinistralité AT/MP, données de grandes enquêtes SUMER, Evrest (via ACACIA), et par une augmentation du nombre de demande d’interventions dans les établissements du secteur sanitaire et social sur les thèmes du maintien dans l’emploi, la prévention des RPS et des TMS.

L’émergence de ces problématiques a été à l’origine de la genèse d’un groupe de travail constitué de Services de santé au travail de la région Centre-Val de Loire, de l’ARACT Centre et de la CARSAT Centre. L’objectif du groupe est la mise en place d’une démarche d’autodiagnostic outillée, spécifique et adaptée, pour soutenir le secteur médico-social dans l’acquisition d’une politique de prévention : MESOCAP (MEdico-SOCiAl Prevention).

C’est dans ce cadre que SISTEL vous propose un accompagnement gratuit (service pris en charge dans le cadre de votre cotisation annuelle) à la mise en place de la démarche de prévention MESOCAP.

 

MESOCAP : QUELS OBJECTIFS ?

MESOCAP est une approche méthodologique de conduite de projet permettant à travers l’évaluation des situations de travail, de construire ensemble une démarche de prévention. Cette appréciation est réalisée à partir d’un questionnaire basé principalement sur le vécu des situations de travail réelles.

Cette démarche permet de photographier l’entreprise, à un instant donné, dans différentes dimensions et de fournir à l’employeur une compréhension de la réalité du travail dans son établissement. MESOCAP permet le questionnement des pratiques de façon concertée, de débattre des points de vue du travail et de construire de façon collective des axes de progrès.

La mise en place de MESOCAP dans la structure s’inscrit dans une démarche participative, complète et durable avec une implication nécessaire de la Direction, en association avec le personnel et les Instances Représentatives du Personnel.

 

QUELLE MÉTHODOLOGIE ?

La démarche MESOCAP se compose de plusieurs étapes, qui sont détaillées dans un guide méthodologique à destination des entreprises qui souhaitent entrer dans la démarche :

  • Constitution du comité de pilotage (COPIL)
  • Utilisation de l’outil d’identification des facteurs de risque
  • Élaboration du plan d’action
Pour entreprendre la démarche, contactez nous au 02 37 25 60 06.
Visualiser la plaquette de présentation de la démarche MESOCAP

Exposez-nous votre problématique, votre question*

*champs obligatoires

Vous êtes

Nom de votre société

Adresse

Nom*

Prénom*

Téléphone*

Email*

Saisissez le code : captcha