20/09/2015Au travail, attention les yeux

Broken Face

Les secteurs les plus touchés par les accidents du travail oculaires sont : le BTP, la métallurgie, les métiers du bois, la santé, le travail en extérieur.

Ce que risquent vos yeux !

Risque mécanique

  • Contusion (choc direct par un objet en mouvement)
  • Projection de corps étranger (copeaux métalliques ou de bois, éclats ou fragments d’outils, etc.)

Risque chimique

  • Substances projetées ou présentes dans le milieu ambiant (poudres, poussières, aérosols, liquides, gaz ou vapeurs)

A noter : la gravité particulière des brûlures par produits basiques (ammoniaque, chaux, potasse, soude, eau de javel) qui peuvent entrainer des destructions
sévères de l’œil de façon retardées (2 à 3 jours après l’accident).

Risque biologique

  • Contact avec du sang ou autre liquide biologique (par ex. en milieu médical ou lors de la gestion des déchets)

Risque physique

  • Rayonnements optiques (rayons infrarouges, ultraviolets, lasers) : risque de brûlures et de lésions de l’œil
  • Risque thermique : projection de liquides ou solides chauds ou émission de rayonnements intenses

Vigilance : les travailleurs du secteur temporaire sont plus souvent touchés que les autres salariés.

Comment prévenir ?

Prévention collective

Il conviendra de :

  • Assainir l’atmosphère : éviter d’utiliser la soufflette et de balayer, aspirer les poussières, vapeurs et aérosols à la source…
  • Prévenir les projections : installer des capots, des carters, régler et entretenir les machines et les outils, respecter les procédures de mélange de préparations, les étiquetages, automatiser certains process…
  • Etre vigilant dans l’organisation quotidienne au travail : ranger de façon sécurisée, fermer les bidons, installer des rideaux de soudure…

RincageYeux ProtectionObligatoireVue ProtectionObligatoireFigure

Prévention individuelle

Porter des lunettes ou des visières de protection adaptées à l’activité, même pour des travaux de courte durée s’il existe un risque de projection. Certaines lunettes de sécurité permettent de conserver ses verres correcteurs ou sont adaptées à la vue du salarié. Installer des fontaines oculaires, des rinces-œil à proximité des postes à risque (utiliser de l’eau en bouteille en l’absence de point d’eau).

Vigilance : la vaccination antitétanique doit être à jour.

 

Conduite à tenir en cas d’accident

Alerter les sauveteurs secouristes du travail (en cas de présence de SST au sein de l’entreprise ou du chantier) et les secours (n° d’urgence : 15, 18 ou 112).

  • Choc ou plaie oculaire : allonger la victime en lui demandant de fermer lessad dark-skinned worker with helmet and injured eye deux yeux et de ne pas bouger la tête. Ne pas chercher à extraire un corps étranger. Ne pas intervenir sur l’œil.
  • Projection de liquide, produit chimique : rincer l’œil maintenu ouvert abondamment à l’eau, le plus tôt possible et pendant au moins 10 minutes, en prenant soin que l’eau de lavage ne coule pas sur l’autre œil (eau du robinet à pression modérée ou rince œil).

 

IMPORTANT : Même en l’absence de traumatisme, un œil rouge et/ou douloureux doit être rapidement examiné par un médecin. Toute plaie négligée peut s’infecter et provoquer une perte de vision.

Exposez-nous votre problématique, votre question*

*champs obligatoires

Vous êtes

Nom de votre société

Adresse

Nom*

Prénom*

Téléphone*

Email*

Saisissez le code : captcha

Les informations recueillies via ce formulaire sont enregistrées par le SISTEL et ne sont utilisées que pour nous permettre de répondre à votre demande spécifique et suivre les échanges entre vous et le SISTEL. Elles sont conservées pendant 3 ans et sont destinées à notre service client. Conformément à la loi « informatique et libertés », vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en nous contactant comme stipulé dans notre page présentant notre politique de confidentialité.